Mes légumes du quartier

AUTEUR : Yann B.
SECTEUR : Canéjan
BUDGET : NC €
CATEGORIE : Economie et Emploi
Crée le 07/05/2019

Description du projet

Nous sommes tous plus ou moins accaparés par des emplois du temps souvent très remplis entre le travail, la famille, les enfants.
Trouver du temps pour adhérer concrètement à une démarche citoyenne ou écologique n’est donc pas toujours facile. Il faut modifier parfois de manière assez profonde ses propres habitudes ne serait-ce que pour avoir accès à ces objectifs.

Il faut donc pouvoir imaginer une solution qui permette de rendre plus accessible, plus disponibles les ressources localement exploitables.
Et il faut imaginer que ces ressources soient disponibles au quotidien.

L’idée proposée tente de mettre en avant trois axes :
– la santé,
– le partage
– l’emploi

Le tout autour de la culture de nos légumes.

Chaque quartier de Canéjan possède, sur une surface plus ou moins étendue, des lopins (parcelles) de terre exploitables pour y jardiner des légumes.
L’idée n’est pas de donner accès à ces espaces comme il est déjà proposé dans les jardins collectifs à Canéjan, mais de créer de l’emploi pour que les habitants d’un quartier, par le biais d’une cotisation annuelle et de l’achat au quotidien de leurs légumes, puissent rentabiliser l’emploi d’un ou deux jardiniers et jardinières.

Un des freins souvent constaté à l’exploitation de ses propres ressources (jardin, potager), est le manque de temps et d’expérience. La bonne volonté mobilisée au départ d’une initiative personnelle perd de sa motivation et la seconde année est souvent abandonnée.

Le fait d’employer des jardiniers permettrait donc de palier à cette démotivation. Permettrait donc à chacun de pouvoir acheter ses légumes au quotidien, en faisant un bref détour et permettrait de participer solidairement à l’emploi.

Il est aussi possible d’envisager que par manque de surfaces disponibles, quelques propriétaires mettraient à disposition une parcelle de leur terrain (dizaines de mètres carré) en vue de cette exploitation par les jardiniers et jardinières.

En résumé, nous avons tous un intérêt à encourager la création d’emploi pour permettre à chacun une meilleure alimentation du moins plus saine, plus locale, de franche proximité et plus solidaire par le biais de « les légumes de mon quartiers ».

Objectifs et bénéfices :

– Exploitation de terres disponibles en potagers
– Création d’emploi
– Achat des légumes par les habitants des quartiers à des prix raisonnables
– Qualité des légumes
– Revalorisation des sols exploitables

POURQUOI CE PROJET N’A PAS été Retenu :

Ce projet a été déclaré irrecevable au regard des critères énoncés dans le règlement intérieur du Budget Participatif 2019, et notamment au(x) motif(s) :

– de l’incompétence de la Commune.
Le budget participatif doit relever des compétences de la Commune..
– d’un contenu relevant de dépenses de fonctionnement.
Le budget participatif ne peut concerner que des dépenses d’investissement.
– de l’existence d’un projet de maraîchage biologique sur la commune.
Le budget participatif ne doit pas concerner un projet en cours d’étude ou d’exécution

En effet, le premier frein que nous avons pu identifier concerne le portage d’un tel projet.
Il s’agirait de la mise à disposition (gratuite ?) de parcelles par des particuliers qui se réuniraient au sein d’un collectif ou d’une association pour développer cette activité de maraîchage.
Si tel est le cas, cette action relève d’une initiative privée comme il en existe par ailleurs et qui peut prendre la forme d’une AMAP. A défaut, il s’agirait de créer des emplois de jardiniers communaux, ce qui entraînerait de lourdes dépenses de fonctionnement pour la collectivité.
Enfin, un projet de maraîchage biologique est à l’étude sur l’avenue de la Libération consécutivement à l’acquisition par la commune de parcelles agricoles. Ce projet au long cours devrait être mené en lien avec un maraîcher, dans le cadre d’un appel à projet.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire